ACTUALITES
DU PAYS


ENSEMBLE DE L'ACTUALITÉ

disponible à partir du lien suivant : ...







CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (2004-2014)



DIAGNOSTIC (2003) : les principaux enjeux auquels est confronté notre territoire

Un patrimoine exceptionnel, insuffisamment perçu et soumis à des facteurs de fragilisation…
  • Une diversité de paysages, richesse en terme de cadre de vie mais aussi potentiel de développement sur le plan économique et touristique,
  • Un patrimoine bâti insuffisamment valorisé, et soumis à des altérations urbanistiques,
  • Un patrimoine environnemental fragile et à protéger (risques naturels, pollutions des eaux..)

Un pays paradoxalement autocentré, au cœur des grands axes et infrastructures d’échanges, mais sans raccordements directs…
  • Une accessibilité à la fois renforcée et fragilisée aux grandes infrastructures (TGV Est, Vatry, autoroutes, région francilienne…)
  • Un début d’inscription dans l’armature urbaine régionale, et la coopération avec le pôle rémois à encourager

Une occupation diffuse du territoire, atout potentiel pour le renforcement de l’attractivité résidentielle…
  • Une population relativement bien répartie sur le territoire
  • Des polarités urbaines et économiques limitées, notamment pour la ville-centre (contraintes foncières et géomorphologiques, ...)
  • D’où un enjeu de renforcement des pôles secondaires
  • Un bon niveau de services de proximité mais des signes de fragilisation
  • Une faible attractivité résidentielle, du fait du cloisonnement des politiques d’habitat
  • Des déplacements croissants qui se complexifient, et des offres de transports non satisfaites

Une prospérité économique, qui masque des difficultés structurelles…
  • Un territoire prospère lié à la prédominance des activités champagne,
  • Mais un marché en rapide évolution qui impose des adaptations (culture raisonnée..), soit un enjeu également d’ouverture et de diversification économique,
  • Un marché de l’emploi historiquement imprégné (faible niveau moyen de qualification), entrainant un enjeu majeur de gestion prévisionnelle des emplois et compétences
  • Un tourisme de renommée internationale mais de court séjour et peu irriguant pour l’ensemble du territoire, d’où l’enjeu d’une meilleure valorisation du potentiel touristique

Un processus insidieux de dévitalisation du territoire…
  • Le renouvellement de la population locale en question (solde naturel négatif, perte de population, fuite des jeunes actifs qualifiés masqué par un taux de chômage limité, ...)
  • La précarisation des publics à faible mobilité, soit un enjeu de réinsertion de certains publics
  • Des dynamiques socioculturelles avérées mais des risques d’essoufflement (limites de l’engagement bénévole, vieillissement de la population, ...)
  • Des animations territoriales engagées mais inachevées et cloisonnées
  • La nécessaire consolidation du paysage intercommunal de proximité et des partenariats à engager (condition d’une dynamique de développement)

STRATEGIE (2004) : le projet de développement durable à 10 ans, partagé par les acteurs

L’ambition de la QUALITÉ
« Valoriser sous de nouvelles formes les potentiels exceptionnels liés aux Terres de Champagne »

    1 - Préserver et valoriser l’excellence environnementale et patrimoniale du Pays
    • Promouvoir les pratiques d’agriculture et de viticulture durable
    • Encourager les actions de valorisation et de préservation des espaces naturels et paysagers
    • Promouvoir les politiques locales de qualité urbaine

    2 - Créer une politique touristique multithématique, à partir de l’entrée « Champagne »
    • Structurer l’offre et animer des parcours touristiques
    • Valoriser les potentiels touristiques
    • Fédérer les acteurs et promoteurs touristiques
    • Promouvoir le renforcement et la diversification des capacités d’accueil touristiques

L’ambition de l’OUVERTURE
« Créer de nouvelles richesses par l’ouverture du Pays aux dynamiques extérieures »

    3 - Mieux valoriser le positionnement territorial du Pays
    • Promouvoir un raccordement renforcé du Pays aux grands réseaux d’échanges extérieurs
    • Privilégier des coopérations interurbaines avec les agglomérations de Reims et de Chalons notamment
    • Promouvoir les Technologies de l’Information et de la Communication sur l’ensemble du Pays

    4 - Renforcer l’attractivité résidentielle du Pays
    • Développer une politique globale de l’habitat à l’échelle du Pays
    • Dynamiser les commerces et services de l’agglomération sparnacienne et des pôles urbains relais
    • Maintenir les services de proximité dans les pôles ruraux
    • Développer et professionnaliser les modes de garde de la petite enfance
    • Mettre en place une « politique du déplacement » favorisant la mobilité interne

    5 - Accompagner les acteurs économiques dans leurs efforts d’adaptation et les initiatives de diversification
    • Accompagner les acteurs des filières viti-vinicoles et agricoles dans leurs efforts d’adaptation
    • Développer à l’échelle du Pays une gestion prévisionnelle des emplois et compétences
    • Engager une stratégie de diversification du tissu économique à l’échelle du Pays

L’ambition de la COHESION
« Renforcer les identités et les solidarités à l’échelle du Pays »

      6 - Renforcer les solidarités sociales et intergénérationnelles
      • Fédérer l’ensemble des acteurs des secteurs sanitaire et social
      • Développer une politique de prévention de santé publique à l’échelle du Pays
      • Renforcer les actions d’accompagnement des publics fragilisés

      7 - Déployer une politique culturelle, sportive et festive à l’échelle du Pays
      • Identifier des thématiques et formes d’expression culturelle et festive du Pays
      • Privilégier des coopérations d’acteurs dans les domaines du sport, de la culture et des loisirs
      • Développer la diffusion des pratiques sportives et culturelles à l’échelle du Pays

      8 - Renforcer la coopération dans l’élaboration et le portage des projets
      • S’appuyer sur des compétences renforcées et harmonisées des intercommunalités de proximité
      • Préserver la dynamique citoyenne par l’animation du Conseil de développement
      • Établir des règles de partenariat avec le PNR de la Montagne de Reims et le SCOTER

> Pour consulter la charte dans son intégrallité, nous contacter !